Le Journal PHAR

A la une

La course aux équilibres budgétaires au détriment des conditions d’exercice!

15/07/2014

Alors que les centres hospitaliers freinent pour la mise en application de l’arrêté du 8 novembre 2013 sur le temps de travail, d’autres dérives liées à la course aux équilibres budgétaires entrainent l’anesthésie-réanimation dans une spirale infernale. L’extension d’ouverture des plateaux techniques  dans des amplitudes de 10 à 12h par jour cinq jours par semaine conjointement à l’activité de garde met en jeu les conditions d’exercices des médecins anesthésistes–réanimateurs quant à la qualité du travail et la qualité de vie. Ces amplitudes de travail sont effectuées  sur une période quotidienne par un seul et même médecin .L’inadéquation entre l’activité, les horaires et les effectifs augmente ainsi les risques psychosociaux et la non attractivité de la spécialité dans les établissements publics de santé avec une fuite évidente des jeunes médecins pour ce type de carrière.

Les mesures mises en place en collaboration avec des agences et sociétés d’audit en tout genre  ne visent qu’à


Lire la suite...

La disparition d’un grand collègue et d’un ami cher

09/07/2014

Il y a tout juste quarante ans, Roger Chacornac, un jeune médecin anesthésiste de 44 ans prenait le pouvoir à la tête d’un syndicat encore modeste, celui du Cadre Hospitalier Temporaire d’Anesthésie Réanimation. Il allait en faire le fer de lance du syndicalisme des médecins des hôpitaux publics au travers de ce qui est devenu le SNPHAR, puis le SNPHAR-E.  
C’est lui qui a impulsé la révolte de tous ceux qui œuvraient dans l’ombre des blocs opératoires et des réanimations sans que la qualité de leur travail et leur importance professionnelle soient reconnues.
Il a appliqué son inépuisable énergie, sa brillante intelligence, et son indéniable charisme à une lutte sans merci pour donner sa juste place à la spécialité, et au-delà, à rendre leur dignité professionnelle à l’ensemble des médecins spécifiquement hospitaliers. Il sera de tous les combats et à l’origine d’acquis fondamentaux : l’élaboration et la rédaction du statut unique des PH de 1984, la rémunération correcte des gardes en 1985, le décret sécurité de 1994 et toutes les luttes pour une spécialité d’anesthésie-réanimation pleine et entière. Il n’hésitera pas à mener le syndicat à la grève, fait inédit pour des médecins, pour faire aboutir ses revendications.
Tout au long de ses années de présence au sein du Conseil d’Administration du SNPHAR aux différents postes qu’il a occupés, il sera particulièrement attentif aux conditions de travail, à la sécurité des patients, à la qualité des soins. Il avait une conscience aiguë de l’importance des facteurs humains dans notre activité quotidienne, et du poids des responsabilités morales et médico-légales qui pèsent sur nos épaules. La responsabilité fut d’ailleurs le thème du premier séminaire du SNPHAR qu’il organisa à Lyon.
Dans le même temps, au sein de l’hôpital neurologique du CHU de Lyon, il participa au recrutement et à la formation des médecins anesthésistes-réanimateurs à la neuro-anesthésie, à la recherche clinique, et sera à l’origine de la création d’un service de soins intensifs post opératoires, le SIPO. Il terminera sa carrière hospitalière comme chef du service d’anesthésie réanimation de l’hôpital neurologique.
Enfin, il fut soucieux au plus haut point de la couverture sociale des collègues. Il verra la nécessité de proposer aux collègues un contrat d’assurance inventé par et pour eux, en cas d’incapacité ou d’invalidité professionnelle. Il ne cessera jusqu’à ses derniers jours à en améliorer les conditions au travers de l’association dont il fut un des fondateurs, PH services, et qu’il présidait.
Tous les anesthésistes-réanimateurs des hôpitaux sont indéfectiblement attachés à sa mémoire et infiniment reconnaissants pour son action.
Nous pensons très fort à son épouse Françoise, et à sa fille Juliette, à qui Roger va tellement manquer, comme à nous tous…

 

 


Le SNPHAR-E soutient les internes

23/06/2014

Le SNPHAR-E apporte son soutien aux internes qui se mobilisent pour une application de la directive européenne sur le temps de travail.

 

Il n'est pas normal que ceux-ci soient encore, pour certains, exclus du dispositif du repos quotidien après une garde et que des fonctionnements désuets les obligent à travailler parfois bien au-delà des 48h hebdomadaires prévues par la directive européenne.

 

Pour plus d'informations et signer la pétition, c'est ICI ou LA


Elections aux collège d'anesthésie-réanimation (CFAR)

20/06/2014

 Le SNPHAR-E présente 3 candidats aux élections du collège d'anesthésie-réanimation (CFAR).

 

IL s'agit des Docteurs Véronique Agaësse, Max-André Doppia et Samuel Leroy.

 

Tous les trois sont membres de notre conseil d'administration et sauront représenter et défendre les intérêts des médecins salariés dans cette instance hautement importante dans la formation continue des médecins anesthésistes réanimateurs et qui jouera un rôle majeur dans le DPC.


Flash infos

Problème lors de l'appel à cotisation

20/06/2014

Chers adhérents, un problème est survenu lors du dernier appel à cotisation que vous avez peut être reçu par courrier postal. Des erreurs majeures se sont glissées sur l'adressage de ces courriers et sont dues à l'entreprise chargées du routage de ces courriers. Ce problème a été abordé et est désormais reglé. Nous vous prions de nous excuser pour ce dérangement, et nous vous remercions de votre confiance renouvellée.


Comment conciliez vous vie personnelle et professionnelle ?

13/06/2014

 Etes-vous satisfaits des modalités d’exercice de votre métier ?


Aidez-nous à connaître vos souhaits professionnels et leur articulation avec votre vie personnelle.


Cette grande enquête nous permettra de mieux parvenir à les défendre.


Jamais le point n'a été fait sur les discriminations à l'hôpital, ni sur le harcèlement.

 

Les 20 ou 30 dernières années ont vu de forts changements concernant le travail des médecins hospitaliers. Modification des organisations, des rythmes de travail, de l’environnement hiérarchique, des relations humaines, féminisation de la profession. En même temps, les aspirations sociologiques générationnelles, la relation au travail sont réputées s’être modifiées. Par ailleurs, jamais le point n'a été fait sur les discriminations à l'hôpital, ni sur le harcèlement.

 

Nous avons jugé nécessaire en 2014 de faire le point grâce à une enquête d’envergure, menée avec l’aide de sociologues.

 

C’est aussi une enquête syndicale, nous pensons tirer des résultats des pistes de réflexions et de propositions pour améliorer les organisations et l’attractivité globale de l’hôpital.


Nous vous remercions donc de consacrer un peu de votre temps à répondre aux questions.

 

Médecins et pharmaciens de toutes les classes d’âge, hommes ou femmes, exerçant à l’hôpital public, des étudiants hospitaliers aux praticiens, en passant par les internes et les hospitalo-universitaires sont appelés à répondre à cette enquête.

 

 

 

Commencer l'enquête (prévoyez entre 15 et 20 minutes pour la remplir).


Temps de travail : le RIA nouveau est arrivé

18/05/2014

 En attendant que les directions hospitalières se dotent d'un système d'information capable de compter le temps de travail des praticiens hospitaliers, nous mettons à la disposition de chacun ce tableur excel qui permet un décompte précis du travail effectué (Relevé Individuel d'Activité).

 

Chacun doit s'emparer de cet outil (ou d'un autre) et faire remonter aux niveau régional (CRP) les difficultés à appliquer la directive européenne et l'arrété du 8 novembre 2013 dans son établissement.

 

Le droit est écrit, il s'agit maintenant de le faire respecter et chacun en est responsable.

 

Tableur RIA

Mode d'emploi du tableur


Financement des syndicats médicaux

23/05/2014

 A la suite de la parution de cet article sur le site du Figaro intitulé "L'Assistance publique paie un patient pour qu'il ne porte pas plainte" et qui laisse entendre que le financement des syndicats médicaux se ferait par le versement de sommes demandés aux patients soignés dans les hôpitaux publics, le SNPHAR-E tient, pour ce qui le concerne, à apporter certaines précisions sur ses ressources :

 


Lire ...

Secret Médical : parution du livre de Jean-Jacques Tanquerel

02/05/2014

 Le livre du Dr Tanquerel, notre confrère de l'hôpital de Saint-Malo que le SNPHAR-E et Avenir Hospitalier avaient soutenu lorsqu'il avait dénoncé les manquements au secret médical lors de l'intervention de sociétés extérieures au sein des DIM pour coder ou recoder les dossiers médicaux est paru.

 

Il peut être commandé ici sur le site de l'éditeur :

http://www.maxmilo.com/product_info.php?products_id=324

 

 


Lire la suite...

Ouverture de la procédure d'inscription aux épreuves du concours de Praticien Hospitalier

16/05/2014

 

Le concours national de recrutement des Praticiens Hospitaliers 2014  est ouvert.
Cette procédure d'inscription au épreuves sera ouverte du 1 er au 30 juin.

 


Parution de l'instruction DGOS "astreinte et temps de travail"

16/04/2014

 L'instruction tant attendue est enfin parue sur le site légifrance. Ce texte prévoit :

 

Pour les astreintes :

 

- Un repos quotidien d’une durée de 11 heures après la fin du dernier déplacement.

 

- L’intégration du temps de déplacement et du temps de trajet dans le décompte du temps de travail réalisé sur le quadrimestre.

 

- L’intégration du temps de trajet, à raison de 1H (forfait) par déplacement, plafonné à 2H par nuit.

 

 


Lire la suite...

Un N° VERT pour l'Anesthésie Réanimation et ses professionnels

30/09/2013

le SNPHAR-E se félicite (*) de la récente initiative du CFAR (Collège Français des Anesthésistes Réanimateurs) avec la mise en place d'un N° VERT le 1er octobre 2013 au sein d'un ensemble de services et de ressources pour aider les professionnels de l'anesthésie réanimation en difficulté psychologique ainsi que leurs proches.

 

Le CFAR, « Collège de spécialité en Anesthésie-Réanimation », regroupe les Anesthésistes-Réanimateurs de tout mode d’exercice, comble aujourd'hui un retard pour la profession en France.

En effet, dans de nombreux pays (UK, USA, Canada, Espagne, Suisse, Nouvelle-Zélande, etc.), et depuis longtemps, des services ont été mis à la disposition permanente des professionnels de santé : numéros de téléphone dédiés, structures de prise en charge, parcours adaptés pour soutien et réhabilitation en cas de difficultés psychologiques, etc.

 


Lire ...
















Réalisé par Cyim
Mentions légales | Contact | Boîte à outils
Syndicat National des Praticiens Hospitaliers Anesthésistes-Réanimateurs 75 avenue Parmentier - 75011 - PARIS